PARTAGER

Mbaye Diagne ne sera pas dans la sélection du Club de Bruges dimanche pour le match contre Antwerp, a confirmé Philippe Clément. L’entraîneur brugeois a écarté son joueur du groupe en raison de son comportement contre le Psg. Il va également devoir s’acquitter d’une lourde amende. Si certains de ses coéquipiers lui en veulent, d’autres calment le jeu.

Mbaye Diagne vit des moments difficiles au Fc Bruges. Pour avoir manqué un penalty tiré à la place de Hans Vanaken face au Psg, l’international sénégalais du Fc Bruges a provoqué l’ire générale en Belgique. Depuis ce match perdu par son équipe lors de la 4ème journée de la Champions league, Mbaye Diagne est la cible des critiques les plus acerbes.
En fait, la situation n’est pas simple pour Diagne. Arrivé en Belgique pour se refaire une santé après une période prolifique, mais tumultueuse à Gala­tasaray, le Sénégalais se retrouve plus dans un rôle de remplaçant.
Sorti du banc mercredi contre le Psg, il obtient un penalty alors que son équipe est menée. C’est Hans Vanaken qui est désigné, mais Diagne s’empare du ballon et tire. Keylor Navas arrête sa frappe et Bruges perd 1-0.
Malgré ses excuses, son entraîneur ne lui a pas pardonné. «Après tant d’années au Club de Bruges, je sais ce que représente ce club et connais son Adn. Une sanction stricte va être appliquée. Diagne ne figurera en tout cas pas dans la sélection (le groupe) pour Antwerp (Anvers, dimanche, en Championnat), et je déciderai dans les prochaines semaines ou les prochains mois d’un retour éventuel dans l’équipe», a confié Philippe Clément ce vendredi. En outre, une sanction financière est également prévue.

Bagarre évitée entre Dennis et Okereke
Cependant, les regrets du joueur sénégalais n’ont pas l’air d’émouvoir certains joueurs de son club. Ils réclament même sa tête. Hans Vanaken, le capitaine du club belge faisant office de porte-parole, demande le départ immédiat de Mbaye Diagne, «sinon le titre sera en péril». D’ailleurs, Vanaken a même cassé une canette de boisson. Simon Mignolet aussi s’en était pris au joueur sénégalais. Cette nervosité a même conduit à d’autres querelles : Emmanuel Dennis et David Okereke ont aussi failli se battre.
Mais une partie du vestiaire est encore derrière Diagne (Clin­ton Mata et Odilon Kossounou ont affiché leur soutien sur la publication Instagram où il s’excuse). Déli aussi est venu au secours de son coéquipier. «Diagne aurait dû laisser le penalty au tireur désigné, mais c’est un attaquant. Vous les connaissez, ils veulent toujours marquer. Il a pris une décision courageuse. Mais cela ne rentre pas, malchance ! C’est passé maintenant, il faut tourner la page», a déclaré le défenseur ivoirien. En tout cas, ce match à Paris a laissé des traces au sein du club belge.

Retour à Galatasaray ?
Quid de l’avenir de Diagne ? Le buteur peut-il déjà voir son prêt se terminer, deux mois après son arrivée ? C’est l’une des possibilités. Difficile cependant d’imaginer que cela arrive avant le marché des transferts hivernal. Une chose est sûre : si Diagne quitte prématurément Bruges, il ne peut terminer la saison qu’à Galatasaray. Un joueur ne peut jouer que pour deux équipes en une saison et Diagne a disputé trois matchs en août sous les couleurs du club turc. Nous sommes cependant encore loin d’une telle décision. La direction veut avoir tous les éléments en sa possession avant de trancher.
hdiandy@lequotidien.sn (avec 7sur7)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here