PARTAGER

Le Comité d’urgence de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) a décidé, jeudi, de mettre en place une Task Force chargée de travailler à la remise en service du stade Demba Diop, a appris l’Aps.
Cette décision a été prise à la suite de la proposition du président de la Fsf, Me Augustin Senghor, de mettre en place un groupe restreint chargé de travailler à la remise en l’état de ce stade cédé à la Fédération de football, le 17 janvier dernier par l’Etat, selon une source fédérale.
Ce groupe de travail pourrait solliciter toute personne ressource extérieure pour apporter une expertise à la réalisation de ses missions qui sont «de dresser un état des lieux actuel de l’infrastructure, de travailler à la conception technique et financière du projet».
Il est chargé de rechercher «les financements auprès de la Fifa et de tous les partenaires et d’assurer en général toutes les conditions de rénovation et de mise en service du stade dans les meilleurs délais».
Le groupe de travail, qui a une durée de six mois, est composé du président de la Fédération, de ses vice-présidents, du Secré­taire général, du responsable du programme Forward, de l’assistant à Maître d’ouvrage de la Fédération et d’un représentant du ministère des Sports.
Ouvert en 1963 pour les Jeux de l’Amitié, le stade Demba Diop a été fermé à toutes compétitions en juillet 2017 après des échauffourées ayant émaillé la finale de la Coupe de la Ligue et occasionné huit morts et des centaines de blessés.
Située en plein cœur de la capitale sénégalaise, l’infrastructure abrite la majorité des matchs des championnats de football et des compétitions scolaires sans compter les combats de lutte avec frappe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here