PARTAGER

Le sélectionneur national, Aliou Cissé, peut enfin disposer de tout son groupe pour la préparation de la Can 2017 au Gabon. Sur les 23 joueurs sélectionnés, seul Mame Birame Diouf manquait encore à l’appel. L’attaquant de Stoke City a joué mardi avec son club en Premier League et devait rejoindre le groupe dans la soirée d’hier. D’ailleurs, il était le seul absent de la séance matinale d’hier au stade Léopold Sédar Senghor. Un stage entamé ce lundi à Dakar et qui va se poursuivre au Congo. Et cela, juste au lendemain de la cérémonie de remise du drapeau aux joueurs par le président de la République, Macky Sall, au Palais. Animés par la même détermination, les Lions ont vécu une séance très rythmée avec beaucoup d’engagement et d’impact dans le jeu. Une exigence du sélectionneur et ancien capitaine de l’équipe, souvent au cœur de ses hommes pour demander encore plus de rigueur.
Une séance au cours de laquelle le défenseur de Naples, Kalidou Koulibaly, a travaillé seul avec l’un des kinés du staff médical. Comme ce fût le cas la veille. Par contre les «Anglais», composés de Sadio Mané, Cheikhou Kouyaté, Idrissa Gana Guèye et Mohamed Diamé, arrivés dans la soirée du mardi, n’ont pas pris part à la séance collective. Ils ont eu droit à quelques exercices physiques. A l’exception du capitaine de l’équipe, Cheikhou Kouyaté, arrivé en retard et qui s’est offert quelques tours de piste avant de rejoindre le groupe. «J’avais besoin de sommeil après les trois matchs de la semaine. J’ai besoin d’un jour de repos», dira-t-il. Avec un groupe quasi au complet et en bonne santé, le sélectionneur national peut enfin aborder la dernière ligne droite avec beaucoup plus de sérénité.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here