PARTAGER

Le nombre de personnes obèses a plus que doublé depuis 1980. C’est ce que révèle une étude de chercheurs publiée dans la revue scientifique améri­caine The New England Journal of Medicine. Les spécialistes, Orga­nisation Mon­diale de la Santé en tête, n’hésitent plus à qualifier ce phénomène de véritable épidémie. Un tiers de la population mondiale est en surpoids ou obèse, d’après l’étude de la revue scientifique The New England Journal of Medicine. L’épidémie a gagné du terrain depuis 1980, particulièrement dans les pays en développement et émergents tels la Chine, le Brésil, l’Indonésie, où de plus en plus de jeunes sont touchés. En Chine, 15 millions d’enfants sont obèses.
Pour ce qui est des adultes, l’Egypte est dans le peloton de tête : l’obésité touche 35% d’entre eux. C’est à peu près le même niveau qu’aux Etats-Unis. Cela dit, dans les pays riches en général, il semble que l’épidémie ait atteint un plateau récemment. Le surpoids et l’obésité ont des conséquences très néfastes sur la santé, rappellent les chercheurs. En 2015, 4 millions de personnes sont mortes à cause de problèmes cardio-vasculaires, de diabète, de cancers et d’autres maladies liées au surpoids. Un chiffre en nette hausse depuis 1990. Pour les auteurs, les résultats de cette étude montrent qu’on est face à une crise sanitaire grandissante et inquiétante au niveau mondial.
Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here