PARTAGER

Le camp du Président sortant a opté pour une campagne à l’Américaine. Pendant que Macky Sall sillonne l’intérieur du pays, des jeunes investissent la capitale en faisant du porte-à-porte. Selon Oumar Ba, levier opérationnel du Pôle mobilisation et parrainage dirigé par Aminata Touré, 4 630 jeunes ont été formés sur les méthodes du porte-à-porte. Leur objectif est d’engager un «contact direct avec l’électeur». Ils ont ciblé les zones où Macky Sall a enregistré de faibles taux lors de l’élection présidentielle de 2012 et des Législatives de 2017. «L’objectif, c’est de gagner la région de Dakar. Nous irons à la rencontre des indécis pour les convaincre à aller voter pour notre candidat. Nous travaillons aussi à rehausser le taux de participation. Nous sommes convaincus que nous allons remporter l’élection présidentielle à Dakar», a dit M. Ba, conseiller spécial du Président sortant.
Jeudi après-midi, des volontaires ont investi des concessions à la Médina. Une réunion de formation a été tenue à la rue 31X4. Le bilan de leur candidat leur a été rappelé afin de prêcher la bonne parole face aux indécis et aux primo-votants. «L’écrasante majorité des Sénégalais que nous avons rencontrés dans leur foyer, les jeunes, sont quand même favorables à la politique du Président Macky Sall. Nous leur tenons un discours de vérité parce que ce que le Président est en train de faire est visible et tout le monde le sait», a dit Amadou Niang. Et Marième Thiam Babou, venue superviser les opérations, d’ajouter : «Si on n’avait pas de bilan, on n’allait pas oser aller à la rencontre des populations parce qu’on allait savoir ce qui nous attendait là-bas. On part à la rencontre des Sénégalais parce qu’on sait qu’on a une réponse à chaque question.» L’objectif final, selon eux, c’est un second mandat pour Macky Sall dès le premier tour.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here