PARTAGER

Il a choisi un endroit symbolique pour se donner la mort. Gabriel Basse, policier d’une trentaine d’années environ, s’est suicidé hier vers les coups de 12h, au marché Sandaga de Dakar. Il se serait suicidé avec l’aide d’une paire de ciseaux. Cet acte a mis les habitués de ce marché dans la consternation. Qu’est-ce qui justifie cet acte ? Pourquoi s’est-il donné la mort à un âge si jeune ? Autant de questions sans réponses.
Sans doute la police scientifique va trouver les indices qui pourraient expliquer ce suicide. Sur place, elle a traqué preuves, entendu les avis des témoins du drame. Avant d’ordonner l’évacuation du corps, qui a été transféré à la morgue de l’ hôpital Principal de Dakar où l’autopsie sera réalisée. Il faut savoir que le policier Gabriel Basse a mis fin à ses jours de façon brutale hier. En tenue civile, il est arrivé au populeux marché Sandaga à bord d’un taxi. Après sa descente, il s’est planté plusieurs coups de ciseaux avant de s’affaler et de se vider de son sang. Gabriel Basse servait à la compagnie de circulation logée au Com­missariat central de Da­kar et souffrirait de troubles psychiques depuis quelque temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here