PARTAGER

 (Envoyée spéciale) – Après son décès en 1922, El Hadji Malick Sy dit Maodo verra sa succession assurer par son deuxième fils Ababacar Sy. Il sera le Khalife général des tidianes de 1922 à 1957. Après lui, le khalifat est  assuré pour une courte durée de 4 jours par son frère Mansour Sy, décédé le 29 mars 1957. Son successeur Abdou Aziz Sy marquera à jamais les esprits par son sens de l’intégrité. Affectueusement appelé «Dabakh» et adoré par tous, l’homme de consensus décède le 14 septembre 1997. Alors débute le règne des petits-fils inauguré par Serigne Mansour Sy. Egalement appelé «Borom Daara ji». Serigne Mansour Sy a été jusqu’à sa mort, le 9 décembre 2012, un pédagogue doublé d’un travailleur infatigable. Sa mémoire d’éléphant faisait de lui un enseignant hors pair. Dabakh dira un jour, parlant de lui : «Si tous les écrits de Tivaouane consumaient, Serigne Mansour pourra les réécrire.» Après lui Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Makhtoum» prit la relève. Le 5e Khalife de Maodo est, selon son frère et porte-parole, Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine», «le défenseur de la famille Sy et de la tarikha tidiane. Il a mené une lutte âpre avec notre soutien et accompagnement pour réussir son pari. Cheikh a une double culture : une culture islamique et une culture occidentale».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here