PARTAGER

Le Conseil constitutionnel rejette tout. Tous les recours pour annulation partielle ou totale du scrutin du 30 juillet. Sa décision ne faisant l’objet d’aucun recours, il faudra pour les uns et les autres s’en remettre à Dieu. Mais, il faut dire que cette décision est «sage» comme on qualifie ces 7 juges en cela qu’elle a évité, au moins, pour la requête la plus sensible, une reprise du vote à Touba. Ce sujet à commentaires est un véritable sujet à commenter pour les spécialistes de la chose constitutionnelle. Pour les étudiants aussi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here