PARTAGER

Ce dimanche, Thomas Tuchel ramènera peut-être une seconde Ligue des Champions en France. Pour cela, il faudra battre le Bayern Munich, une formation qu’il a affrontée à de nombreuses reprises.

Thomas Tuchel entrera peut-être dans l’histoire ce dimanche soir. En effet, s’il l’emporte en finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich, la C1 viendra garnir pour la première fois l’armoire àtrophées remplis du Paris Saint-Germain. Il sera aussi le second entraîneur d’une équipe française, après Raymond Goethals en 1993 avec l’Olympique de Marseille, à remporter le plus prestigieuse des compétitions européennes.
Mais pour cela il faudra vaincre l’ogre bavarois qui a marqué onze réalisations sur les deux dernières rencontres (8-2 face au Fc Barcelone et 3-0 contre l’Olympique Lyonnais). Ce qu’on peut dire c’est que le technicien allemand du club parisien connaît très bien le Fcb. En effet, s’il n’a que 46 ans, Thomas Tuchel a débuté sa carrière d’entraîneur professionnel il y a maintenant onze années.

Avec Mayence
Dès son troisième match en tant que coach professionnel à la tête de l’équipe une de Mayence, il croise la route du Bayern Munich. Nous sommes en 2009 et le jeune Thomas Tuchel remporte la rencontre sur le score de deux buts à un. Lors de la rencontre retour, il prendra un sévère 3-0 avant de l’emporter à nouveau lors du début de la saison 2010 en terres bavaroises (2-1). TT enchaînera ensuite avec deux défaites (3-1 et 3-2).
En novembre 2011, il remporte un nouveau succès face au Fcb (3-2). S’en suit alors l’un des trois matchs nuls et vierges dans l’histoire des rencontres entre Thomas Tuchel et le Bayern (0-0). Il clôturera son aventure en 2014 avec Mayence en concédant quatre défaites toutes par au moins deux buts d’écart (1-3 ; 0-3 ; 1-4 ; 0-2). Mais Tuchel rebondit vite puisqu’il rejoint ensuite le Borussia Dortmund.

Avec le Borussia Dortmund
En octobre 2015, il essuie sa plus grosse défaite. Le Borussia Dortmund s’incline sur le score de cinq buts à un. Thomas Müller et Robert Lewandowski inscrivent tous deux un doublé. Lors des deux autres confrontations avec Pep Guardiola, il obtiendra deux matchs nuls où le Bayern aura assez largement dominé la rencontre. En mai 2016, il perdra ainsi aux tirs au but la finale de la Coupe d’Allemagne.
Ensuite, au Bayern Munich, l’ère Carlo Ancelotti débute. En septembre, Tuchel s’incline face à l’Italien par deux buts à zéro, Thomas Müller est notamment buteur. Trois mois plus tard, en novembre 2016, il s’impose par deux buts à un avant de perdre quatre buts à un en avril avec un doublé de Robert Lewandowski, qui ne lui réussit visiblement pas bien. Enfin, dans le même mois, il s’impose en demi-finale de la Coupe d’Allemagne trois buts à deux. En résumé, Thomas Tuchel a eu des périodes. S’il a connu trois matchs nuls, remporté cinq victoires, il a aussi connu de nombreuses défaites (10). Le bilan reste équilibré surtout lorsqu’on voyait la différence entre les effectifs. Cette fois, avec un groupe bien plus talentueux, Thomas Tuchel n’aura pas à rougir de ses expériences passées et pourra regarder droit dans les yeux l’institution Bayern.
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here