PARTAGER

Les membres du Bureau de la Fédération sénégalaise de basket ont eu la main lourde. Réunis hier pour statuer sur le sort du président de Saint-Louis Basket Club (Slbc), Baba Tandian, le Bureau l’a suspendu pour 10 ans de toute activité liée au basket. Il est reproché à l’ancien président de la Fédération des accusations graves.

La sentence est tombée ! Le président de Saint-Louis Basket Club (Slbc), Baba Tandian, est suspendu pour 10 ans par le Bureau fédéral, selon une source proche de la Fédération sénégalaise de basket. Le verdict a été prononcé à l’issue d’une réunion des membres du Bureau fédéral, hier au siège de l’instance fédérale, sise à Marius Ndiaye.
Il était demandé à l’ancien président de la Fédération de répondre à certaines points portant, par exemple, sur l’utilisation des 50 millions de l’Afrobasket masculin 2011 ; les 50 millions de l’Afrobasket féminin 2011; un comportement de nature à salir l’honneur et la crédibilité de la Fédération, propos discourtois à l’encontre du Secrétaire général-adjoint de la Fédé, la gestion des Afrobasket U18 avec la fraude sur l’âge, entre autres.
Convoqué pour répondre aux accusations, on apprend que le président de Slbc n’a pas souhaité déférer, «ni physiquement, encore moins par écrit». Une sorte de défiance à l’autorité qui a poussé le Bureau fédéral à lui infliger une telle sentence qui est sans appel.

Une sanction sans appel
Le sort de l’ancien président de la Fédé de basket, confie la source qui a pris part à la réunion, aurait pu être encore plus lourd. En effet, certains n’auraient pas hésité à réclamer «la radiation à vie» de l’actuel président de Slbc. «Si on regarde les nombreuses attaques, les propos tenus à l’encontre de responsables du basket ou encore toutes les charges qui reposent sur lui lorsqu’il a occupé le poste de président de la Fédération, une radiation à vie n’aurait pas été une lourde sanction». En guise d’exemple, poursuit notre interlocuteur, «pour avoir simplement traité les responsables de la Fédération d’incompétents, Feu Serigne Saliou Mbacké «Decasa», à l’époque, membre du Comité directeur de la Fédération, avait écopé d’une suspension de 5 ans. Cela montre simplement que les membres du Bureau ont quand même essayé de ne pas en arriver à ce point».

Le Slbc à nouveau sans président
Au-delà de cet aspect, les fédéraux se seraient également appuyés sur les sanctions infligées à l’encontre de Baba Tandian en 2008. A l’époque membre du Comité directeur de la Ligue de Dakar, il avait été suspendu jusqu’à comparution pour «des propos discourtois à l’encontre de la Fédération». Un dossier qui n’a jusque-là, pas été vidé. Autant d’éléments qui ont contraint les membres du Bureau à lui infliger une suspension si lourde.
Cette sanction va à coup sûr plomber les plans de l’actuel président de Slbc qui n’a même pas eu le temps de prendre ses marques au sein de sa nouvelle équipe. Elu il y a seulement quelques mois, Baba Tandian aura du mal à réaliser son projet dans la vieille ville. Du coup, le Slbc se retrouve à nouveau sans président.

1 COMMENTAIRE

  1. C pas sérieux. On n’est pas dans les casernes. Si vous l’accusér d’avoir volé des millions alors allez jusqu’au bout en portant plainte. Que veut dire propos discourtois?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here