PARTAGER

Le Mali contre-attaque. Suspendu par la Fifa (Fédération internationale de football association) pour «ingérence politique» le mois dernier, le pays d’Afrique de l’Ouest a décidé d’attaquer l’instance mondiale au Tas (Tribunal arbitral du Sport). «Par la présente, j’accuse réception de la déclaration d’appel déposée le 6 avril par la Fédération malienne de football auprès du Tribunal arbitral du Sport contre la Fifa à l’encontre de la décision rendue par le Bureau du Conseil de la Fifa le 16 mars 2017» , lit-on dans un courrier du Tas dont Ats a obtenu copie (voir ci-dessous). Il s’agit notamment pour le gouvernement malien, par l’entremise de son ministre des Sports, Amion Guindo, de faire retrouver à la Femafoot, «tous ses droits de membre à la Fifa». Hier, la Caf a d’ailleurs menacé le pays de retrouver sa stabilité au plus tard le 30 avril au risque d’être disqualifié de la Can U17 Total Gabon 2017 au profit de l’Ethiopie. C’est justement la décision de ce même ministre de dissoudre la fédération et de mettre en place un Comité de normalisation allant à l’encontre des statuts de la Fifa qui a valu au Mali cette suspension.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here