PARTAGER
Generated by IJG JPEG Library

Le premier symposium de la Caf sur le football féminin, tenu les 5 et 6 mars, a pris fin dans la ville marocaine de Marrakech sur une note optimiste, les participants ayant salué cet événement inédit comme un grand pas en avant pour le développement du football féminin sur le continent. Selon la chaîne d’information de la Caf, la clôture de la réunion a été précédée par la présentation des recommandations des sept groupes de travail portant sur les compétitions, l’encadrement technique, le marketing, les médias, la gouvernance, le développement et les acteurs. Le président de la Caf, M. Ahmad Ahmad, dans son discours de clôture, a déclaré que les diverses recommandations seront soumises au nouveau département du football féminin de la Caf pour examen, puis au Comité exécutif de la Caf pour leur mise en œuvre. «Ce dont vous avez discuté durant ces deux jours, proposé, retenu au titre des résolutions, fera l’objet d’une analyse complète de la part du nouveau département du football féminin qui vient d’être créé.» «Je suis heureux et satisfait. Heureux du succès de cette première initiative, satisfait parce que les résultats sont allés bien au-delà de nos attentes.» «J’ai dit dans mon discours d’ouverture que si nécessaire, nous allons lever tous les tabous pour promouvoir le football féminin sur le continent. Car, notre devoir suprême est de tenir nos promesses et les résolutions impressionnantes que nous avons prises aujourd’hui.» «Je vous le dis franchement : je serai le président qui n’aura ménagé aucun effort pour atteindre les objectifs fixés.» «Il est de mon devoir d’appeler les gouvernements de tous les Etats africains à s’engager sur la voie d’une coopération étroite dans le cadre du développement du football en Afrique», précisant que son dernier grand souhait est que le football féminin sur notre continent devienne un outil au service de la vie économique, sociale et culturelle.
Une des participants, Meskerem Tadesse Goshime de l’Ethiopie, a déclaré: «Ce symposium a été une grande chance pour le football féminin d’obtenir la reconnaissance qu’il attendait. Tous ceux qui sont impliqués dans le football féminin en Afrique attendaient une telle réunion. Nous allons relever le niveau de notre football, mais nous ne pouvons pas le faire seuls. J’ai espoir que le football féminin va désormais recevoir le soutien dont il a besoin pour aller de l’avant.»
La cérémonie de clôture a eu lieu en présence de la Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura et de la première Dame du Liberia, Clar Weah, qui a été nommée par le président de la CAF, “Ambas­sadrice du football féminin”.

Pana

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here