PARTAGER

Le Forum du tiers-monde (Ftm) organise avec d’autres institutions un symposium international, du 10 au 12 février, sous le thème «Gestion de la crise multidimensionnelle du système mondial : les réponses des pays du Sud». Le Ftm et ses collaborateurs veulent, à travers cet évènement où 32 pays sont attendus, rendre hommage à Samir Amin, économiste franco-égyptien, décédé le 12 août 2018.

Le Forum du tiers-monde (Ftm), en collaboration avec l’Institut africain de développement économique de planification (Idep), l’Environnement et du développement du tiers-monde (Enda), le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria) etc., tient un symposium international à Dakar. Ce, pour rendre hommage à Samir Amin, économiste franco-égyptien, décédé le 12 août 2018. Ledit symposium devait se tenir en effet en décembre passé, mais il va avoir lieu du 10 au 12 février 2020 sous le thème «Gestion de la crise multidimensionnelle du système mondial : les réponses des pays du Sud».
En conférence de presse hier, les organisateurs ont expliqué qu’ils n’ont pas voulu se précipiter pour organiser l’hommage qu’ils veulent rendre à Samir Amin. C’est pourquoi ils n’ont pas tenu l’évènement à la date qui avait été retenue ni le 12 août (jour de décès de M. Amin). «Nous avons pris le temps d’avoir ici à Dakar au moins quelques représentants de chaque bureau régional du forum», a dit Chérif Salif Sy, président du Forum du tiers-monde.
Le Professeur Moustapha Kassé, président du comité scientifique va l’appuyer : «Nous n’avons pas voulu nous précipiter pour deux raisons : La dimension internationale de la personnalité de Samir Amin. C’est un intellectuel qui a contribué à façonner des intellectuels collectifs à travers le monde», a-t-il expliqué. L’autre raison, d’après lui, c’est qu’ils ont porté un regard sur les calendriers divers de tous leurs grands invités. «Ce que nous avons voulu faire, c’est un débat intellectuel. Parce qu’évidement le noyau central du débat sera la thématique de recherche de Samir Amin. Toute sa vie durant, il s’est intéressé à la crise mondiale», affirme l’économiste. Selon qui c’est donc revisiter en quelque sorte une thématique qui est aujourd’hui plus actuelle.
S’agissant du programme du symposium, il y aura des communications qui portent sur le thème général. Un film sur l’itinéraire intellectuel de Samir Amin sera projeté. Une exposition d’ouvrages se tiendra également. Les sous-thèmes traiteront des problèmes de la démocratie et du progrès social, de la question du droit d’accès à la terre etc.
Des participants venants de 32 pays sont attendus. A noter que Samir Amin vivait au Sénégal depuis 54 ans. Il avait choisi de réfléchir et d’agir depuis l’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here