PARTAGER

Condamné depuis 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), l’ancien directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye sera bientôt devant le prétoire de la Cour suprême. Cette juridiction, informe « Les Echos » va bientôt se pencher sur l’affaire. Et, il est fort possible que le dossier soit enrôlé au retour des vacances judiciaires des magistrats.

Pour rappel, en 2015, Tahibou Ndiaye a été condamné par la Crei à 5 ans de prison ferme et 2,6 millions de francs CFA en guise d’amende. Le juge avait aussi ordonné la confiscation de ses biens. Il était poursuivi pour enrichissement illicite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here