PARTAGER

Son silence depuis quelque temps avait suscité des interrogations. Certains la voyaient faire comme Modou Diagne Fada et autres en rejoignant la mouvance présidentielle. Mais Aïda Mbodj a coupé court aux rumeurs. En marge d’une tournée politique à Ndoga Babacar où elle a offert un moulin à mil à ses soutiens, elle a plutôt décoché des flèches contre Macky Sall. «Je ne peux pas m’allier avec un régime finissant et vomi par tout un Peuple. Macky Sall pense qu’enfermer, bâillonner, mâter des leaders, c’est ce qui lui donnera un second mandat. Qu’il se détrompe», a dit la présidente du mouvement And qui a d’ailleurs annoncé sa candidature pour 2019 pour «mieux prendre en charge les préoccupations des Sénégalais délaissés par ce régime dictatoriale et en perte de vitesse».
Pour la députée non-inscrite, Macky Sall qui «sait que le peuple en a marre, a voulu instaurer le parrainage». «Ils ne savent plus quoi en faire. Ils pensaient bloquer de potentiels adversaires mais mal leur a pris. Ce même parrainage va se retourner contre Macky Sall. Il attend qu’il lui reste moins de 6 mois pour faire dans les promesses et des inaugurations bidon. L’urgence est ailleurs et les Sénégalais sauront juger», conclut-elle.
 afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here