PARTAGER

La tête de liste départementale de Benno bokk yaakaar (Bby) à Tamba a vu rouge hier, à Ndoga Babacar. Dans cette commune où il devait assister à un meeting organisé par le maire et ses partisans, Me Sidiki Kaba s’est vu refusé l’entrée, lui et sa délégation. Des jeunes de la localité exigeaient en effet une audience avec le président de la République pour lui signifier leur mécontentement suite à la défenestration de leur mentor Ibra Ndiaye, ex-Dg de l’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat (Apda). Sara Thioye et ses camarades se veulent formels. «Nous ne pouvons plus continuer de voir notre leader raser les murs et laissé à lui-même au moment où il reste le seul soutien de toute la localité. Depuis son limogeage de l’Apda, aucun autre fils de la localité n’a bénéficié de quoi que ce soit du régime. Nous en avons assez de jouer les seconds rôles après avoir été dans tous les combats», soulignent-ils.
Ces pro-Ibra Ndiaye ajoutent que si l’Apr existe encore à Ndoga, c’est «grâce» à leur mentor. «Il faut que Macky Sall le réintègre dans la gestion des affaires de l’Etat. S’il ne nous reçoit pas, que personne ne compte sur notre soutien aux élections», ont-ils averti devant Sidiki Kaba. N’eut-été l’intervention des sages de la commune, Sidiki Kaba et de son cortège n’allaient pas entrer dans la commune. Mais les choses sont rentrées dans l’ordre puisque les jeunes ont juste arboré des brassards rouges et barré la route. Toutefois, il faut signaler que le maire transhumant a été obligé de transférer le meeting à Souarécounda, un village derrière le chef-lieu de la commune, pour éviter de voir la rencontre perturbée par la horde de jeunes furieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here