PARTAGER

Pour réussir l’édition 2020 du grand Magal de Serigne Touba en toute sécurité dans ce contexte pandémique marqué par le Covid-19, le ministre des Forces armées, à travers son association, Adesor, a apporté sa contribution à la communauté mouride. Il a remis une importante enveloppe financière et offert 10 000 masques.

Accompagner et appuyer les talibés de Bamba dans la célébration de la plus importante journée chez les mourides, telle est la volonté du ministre des Forces armées. Sidiki Kaba a, à travers son association dénommée Adesor, association pour le développement du Sénégal Oriental, apporté, ce jeudi, sa contribution aux responsables de la communauté mouride. Il a offert un lot de 10 mille masques et remis un demi-million de francs au guide religieux, Mame Balla Mbacké. Ses lieutenants, venus le représenter à la cérémonie de remise, ont dit saluer l’engagement des talibés. Ce geste du ministre, expliquent-ils, entre dans le cadre de l’accompagnement des fidèles pour passer un bon Magal.
Le Magal de cette année se célèbre dans un contexte très particulier, marqué par la maladie du Covid-19, notent ses affidés. Il est donc nécessaire d’apporter une aide aux fidèles. Le ministre a jugé nécessaire de leur offrir un lot de 10 000 masques et de les appuyer sur le plan financier. Un demi-million de francs, c’est l’enveloppe qui a été remise au guide religieux et Diawrigne de Bamba.
Mame Balla Mbacké, recevant l’appui, témoignera de toute sa satisfaction et de celle de la communauté mouride du geste fait par le ministre. Dans ce contexte pandémique, penser à offrir des masques aux talibés pour leur protection est une excellente chose. D’ailleurs, recommandation est faite par le khalife à tous les pèlerins de porter des masques. C’est pourquoi, ce geste revêt toute sa pertinence et toute son importance. «Nous ne cesserons de remercier le ministre pour tout ce qu’il fait pour les talibés mourides. Transmettez-lui toute notre reconnaissance et notre satisfaction», a terminé le Diawrigne.
Toutefois, il a pris l’engagement devant tout le monde, d’investir le montant reçu du ministre dans la réalisation de la mosquée de Bamba en construction. «Tout le montant sera exclusivement consenti dans l’achèvement des travaux de construction de l’édifice religieux», a martelé Mame Balla Mbacké pour, dit-il, éviter toute frustration en partageant l’argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here