PARTAGER

A Tamba, c’est le Parti pour l’unité et le rassemblement (Pur) qui a donné le ton. A travers une caravane qui a sillonné tous les quartiers de la ville, les hommes de Serigne Moustapha Sy n’ont pas été tendres avec la Législature sortante. «Si l’As­semblée nationale a fait l’objet d’autant de critiques de la part des Sénégalais, c’est parce que les députés n’ont pas su jouer le rôle pour lequel ils ont été mandatés. Ils n’ont posé aucun acte salutaire», constate Ablaye Ndiaye, tête de liste départementale du Pur et qui souhaite «apporter un changement dans le fonctionnement de l’institution».
Le parti du guide des Moustarchidines wal moustarchidati appelle les populations à voter leur liste pour sanctionner Benno bokk yaakaar (Bby). «Pendant 5 ans d’exercice, les députés de la 12ème Législature ont été au service de l’Exécutif et de son chef. C’est pourquoi une fois à élus, nous allons effectuer des descentes récurrentes dans toutes les localités pour sensibiliser les populations», dit Ousmane Diop, coordonnateur du parti à Tamba. Comme axe programmatique, Dame Nguër de la cellule de communication soutient que l’accent sera mis sur le «rééquilibrage des institutions, la bonne gouvernance, la régulation de l’économie, la solidarité et la réduction des inégalités sociales», entre autres points. Il ajoute que «le Pur est un parti pur, mûr et sûr qui n’a d’autres ambitions que de sortir le pays du gouffre dans lequel le régime actuel l’a plongé».
Le Pur a, par ailleurs, invité les populations à être «vigilantes» et à éviter d’être «emportées par les sacs de riz et autres billets de banque distribués par la coalition au pouvoir». «Ils ne vous serviront que le temps d’une journée pour vous replonger dans une galère sans fin», a dit Dame Nguër.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here