PARTAGER

Diamé Dansokho se dit «outré» par les conditions de vie des populations de son Dialacoto natal. Le président de l’Alliance Macky encore (Ame 2024) dit avoir constaté «beaucoup de manquements» dans la contrée. «Certes il y a des réalisations qui ont été faites, mais il y a encore des urgences auxquelles l’Etat doit faire face pour alléger la souffrance des habitants», a-t-il alerté en marge de la finale de la zone de Bantancoli dont il était le parrain. «Le constat est que les localités sont dépourvues de beaucoup de choses. Tout ce qui fait qu’une localité soit émergente est absent dans la commune. Les populations sont fatiguées, beaucoup de villages continuent de consommer de l’eau des puits, certains même dans les rivières ou autres marigots. Ce qui fait que les risques d’attraper des maladies hydriques sont là. L’électricité demeure jusque-là un luxe chez bon nombre de populations, des routes sont pour la plupart impraticables», énumère M. Dansokho. Qui invite l’Etat à «rectifier le tir pendant qu’il est encore temps». C’est un responsable de la majorité présidentielle qui fait ce constat amer, mais qui estime que c’est la meilleure manière de soutenir le chef de l’Etat. «Nous sommes du côté de la majorité et travaillons pour le Président Macky Sall. C’est à nous qui sommes très souvent sur le terrain de lui remonter l’information pour qu’il puisse mieux réorienter sa politique et ses décisions. Et c’est dans cette optique que nous nous inscrivons», clarifie-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here