PARTAGER

A Tambacounda, la bataille des investitures entre les Apéristes et leurs alliés aura lieu. Et ce sont les jeunes de l’Alliance des forces de progrès qui se sont signalés par une marche dans les artères de la ville pour réclamer l’investiture de leur responsable régional. Ces Progressistes, qui faisaient face à la presse, ont brandi des pancartes et autres affiches pour avertir les leaders de Benno bokk yaakaar. «Nous faisons de la candidature de Ibrahima Sylla une exigence», a déclaré leur coordonnateur, Aliou Sakhanogo. Ces jeunes menacent d’en «tirer toutes les conclusions» si leur leader n’est pas choisi. Sékou Dabo, qui a lu le mémorandum, a rappelé que le principe de la parité avait recalé Ibrahima Sylla aux Législatives de 2012. «Il avait été désigné par le parti et la coalition pour figurer sur les listes. Mais la loi sur la parité est venue tout chambouler. Nous invitons le Secrétaire général, Moustapha Niasse, à prendre toutes les dispositions utiles pour que la doléance des jeunes de Tamba soit prise en compte dans l’intérêt de notre parti et de la coalition. Nous n’avons ni de plan A ni de plan B. L’investiture de Ibrahima Sylla est une exigence suprême», insistent M. Sakha­nogo et Cie.

afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here