PARTAGER

Les verdicts des affaires du meurtre de la jeune fille Binta Camara tuée le 18 mai 2019 chez son père, Malal Camara, Directeur général de l‘Agence pour le développement local (Adl), des éléments de la garde rapprochée du Pur, accusés d’avoir assassiné le tailleur, Ibrahima Diop, tué lors des affrontements du 11 février 2019, des présumés meurtriers de l’adjudant-major de la Gendarmerie nationale, Tamsir Sané, entre autres dossiers, seront connus, ce jeudi 2 juillet.
Le président de la chambre criminelle du Tribunal de Grande instance de Tambacounda en avait déjà fait l’annonce. Les accusés pour qui le Parquet général a requis la perpétuité risquent gros. Si le Tribunal suit la logique de l’Avocat général, ils vont devoir passer le restant de leur vie en détention. Seulement, les avocats des mis en cause avaient battu en brèche les allégations du ministère public, pour plaider la relaxe de leurs clients au bénéfice du doute. Aujour­d’hui donc, tout sera clair.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here