PARTAGER

Les promesses d’investissements issues du Conseil des ministres décentralisé à Tambacounda ont été dépassées de plus 140%. Selon le gouverneur de Tamba, ces investissements sont en train de changer le visage du Sénégal oriental.

C’est l’heure des évaluations : Lors de la tenue du Conseil des ministres délocalisé en 2013 à Tamba, un montant de 201 milliards F Cfa avait été annoncé par le gouvernement pour être injecté dans les différents secteurs dans la région. «Toutefois, a relevé le gouverneur, les réalisations sont allées au-delà même des prévisions.» Selon les chiffres fournis par le gouverneur Oumar Mamadou Baldé, le montant total des investissements à la fin de l’année 2020 se chiffre à 487 milliards de nos francs, dépassant de loin les prévisions qui étaient tablées à 201 milliards. «Ce qui donne un taux de réalisation de 240%», dit M. Baldé.
Depuis 2013, la région a changé de visage grâce à ces «importants investissements» qui sont évalués à 500 milliards F Cfa. Alors qu’il était prévu juste 201 milliards de francs d’investissements au sortir du Conseil des ministres tenu à Tamba en 2013. Soit un dépassant des prévisions de plus 140%, se félicite-t-il. «Et cela, dans tous les secteurs porteurs de développement. Que ce soit dans le domaine de la santé, de l’éducation, des routes, entre autres secteurs de développement, des réalisations importantes ont été apportées à tous les niveaux», explique le gouverneur de Tamba, qui a présidé hier la conférence territoriale.
A titre d’exemples, il cite la route Tambacounda-Goudiry-Kidira, qui est en train d’être réalisée «et dont les travaux avancent très bien». Il dit : «D’ailleurs, ça a soulagé les populations qui n’ont pas manqué de témoigner leur contentement.» En même temps, M. Baldé met en relief les investissements réalisés le domaine de l’énergie, notamment la mise en ligne des lignes avec l’Omvs et l’Omvg. «Ces pilonnes réalisées vont à terme faire de Tambacounda un hub énergétique sous-régional. Beaucoup d’autres efforts sont aussi faits dans la réalisation d’écoles, de postes de santé et autres infrastructures», justifie, Oumar Mamadou Baldé.
Par ailleurs, Tambacounda est loin du compte pour espérer un rayonnement. Le démarrage de la construction de l’Université du Sénégal oriental tient à cœur les populations locales. «C’est un important projet, qui préoccupe aujourd’hui les populations. Même si, précise-t-il, il n’a pas été au début une demande des populations, sa réalisation demeure actuellement une nécessité. La réhabilitation de l’aéroport de Tambacounda est aussi un projet à réaliser. Heureu­sement, note le gouverneur, dans le cadre du Projet de réhabilitation des aéroports du Sénégal (Pras), celui de Tamba est bien concerné et le sera bientôt. Tous ces projets majeurs font dire au gouverneur que l’avenir est prometteur pour les populations et surtout les jeunes», détaille le gouverneur de Tambacounda. Il conclut : «Nous n’avons plus de temps à perdre. Toutes les Nations qui ont connu des bonds significatifs dans leur processus de développement sont celles qui se sont donné la main et se sont engagées à réaliser les projets de développement. Il faut se donner la main et aller dans le sens de développer la région.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here