PARTAGER

«L’heure est à l’accélération des dossiers», c’est la recommandation de El hadj Diamé Dansokho à la nouvelle équipe ministérielle issue du remaniement du 1er novembre dernier. Le leader du mouvement Alliance Macky encore 2019 (Ame2019) estime, en effet, qu’«il n’y a plus de temps à perdre». Selon lui, le président de la République a fait le «bon jugement» en procédant à des changements dans l’attelage gouvernemental. «Les hommes et femmes qui ont bénéficié de sa confiance doivent tout de suite se mettre au travail pour satisfaire les nombreuses urgences. Le Président a de grandes ambitions pour le pays et une bonne politique de développement. Il reste seulement la mise en œuvre», a-t-il dit. Il a indiqué que le nouveau gouvernement est aussi attendu sur certaines urgences comme la résurgence de l’émigration clandestine. «Le Président a défini les stratégies, il faut qu’il les diligente et les matérialise car, la situation devient plus préoccupante. Il faut beaucoup de perspicacité pour arriver à juguler le mal. Et c’est en montrant des choses concrètes et rassurantes que cela s’arrêtera», a dit M. Dansokho. Le responsable politique à Dialacoto s’est dit également «satisfait» de la reconduction de Sidiki Kaba au «stratégique» département des Forces armées. «C’est un honneur et une grande fierté pour la région», a-t-il indiqué. Diamé Dansokho renouvelle son «soutien», sa «disponibilité» au Président Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here