PARTAGER

Les attaques notées ces derniers temps contre le leader de Rewmi relèvent d’un «acharnement». C’est la conviction de Mamadou Ba qui accuse «des gens tapis dans l’ombre qui tirent les ficelles». «Pourtant, le Président Macky Sall lui-même et son ministre des Affaires étrangères ont fait pire en allant respectivement marcher pour Charlie Hebdo et se recueillir au Mur des lamentations», fait remarquer ce membre des Forces nouvelles Dimbaalé sa reew (Fndr). Pour ce poulain de Khouraïchi Thiam qui a fait face à la presse, Idrissa Seck «ne mérite toute cette vague d’indignations d’autant plus qu’il s’est excusé».
M. Ba invite les Sénégalais à savoir raison garder et à éviter d’être manipulés à des fins politiques. «L’urgence est aujourd’hui ailleurs. Mais point besoin de verser dans un jeu qui n’honore personne. L’Etat doit faire face aux préoccupations prégnantes des populations au lieu de profiter d’une situation pour essayer de  liquider de potentiels adversaires.  Heureusement, les Sénégalais sont conscients et éveillés», dit-il.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here