PARTAGER

Des conseillers municipaux de Makaco­libantan ont boycotté la réunion convoquée samedi par le maire pour le débat d’orientation budgétaire. Ils accusent Khouraïchi Thiam de «mauvaise  gestion» des ressources de la commune et réclament une Délégation spéciale.

A Makacolibantan, rien ne va plus entre certains conseillers municipaux et le maire. Les premiers réclament le départ de Khouraïchi Thiam et l’installation d’une Délégation spéciale. En cause, la destination des ressources de la commune, y compris les fonds de dotation et de concours. Samedi, la réunion sur l’orientation budgétaire convoquée par l’édile de cette commune du département de Tam­bacounda a été boycottée par la majorité des élus. Le quorum n’a pas été atteint puisque seuls 19 sur les 56 ont répondu à son appel. Parmi eux, le premier adjoint au maire. «Entre Khouraïchi Thiam et les populations de Makacolibantan, c’est fini. Ce boycott est pour nous une occasion de lui signifier qu’il ne pèse plus rien dans la commune et ne contrôle plus la mairie. A chaque fois, il soutenait dans la presse que c’est juste un groupuscule de gens mal intentionnés qui s’agitaient. Au­jourd’hui, nous lui avons démontré le contraire», a déclaré Mamadou Gassama. Ce dernier affirme que tant que c’est l’ancien ministre sous Wade, qui a rejoint l’Apr il y a quelques mois, qui présidera aux destinées de la mairie, les conseillers ne répondront jamais à ses appels. «Nous n’en pouvons plus de continuer de voir le maire piller nos ressources. Khouraïchi s’est attaqué aux terres de la commune qu’il a distribuées à tour de bras au détriment des populations locales. C’est pourquoi nous ne voulons plus de lui et demandons aux autorités de prendre toutes leurs responsabilités avant que l’irréparable ne se produise», avertit M. Gassama.
Le sous-préfet, interrogé hier par Le Quotidien, dit attendre l’appel du maire pour démarrer la rencontre. «Si le quorum n’est pas atteint (29 conseillers), la rencontre sera tout simplement annulée», précise-t-il. Et effectivement, seuls les 19 étaient encore présents. Par conséquent, la session n’a pu se tenir.

Réaction de Khouraïchi Thiam : «C’est un complot ourdi par mes détracteurs»

Trouvé dans son bureau au milieu des conseillers qui lui sont encore favorables, l’édile de Makacolibantan minimise ce qui s’est passé et parle de «complot ourdi» par ses détracteurs. «Il s’agit juste d’une réunion de discussion et de débat sur l’orientation du budget qui a été convoquée et qui ne nécessite pas de vote. Cependant, c’est une intoxication qui est faite toujours dans le dessein de faire avorter la rencontre», explique Khouraïchi Thiam. Ceux qui ont boycotté, souligne-t-il, «devaient se rendre à Dakar rencontrer Macky Sall qui leur aurait promis de l’argent». Sur les accusations de détournements des fonds de la mairie, il martèle : «Nous allons vers le vote du budget, suivi d’un bilan financier. Qu’ils gardent encore leur mal en patience parce qu’ils verront plus clair le jour-j !» Pour lui, c’est à ceux qui l’accusent d’avoir «pillé» les terres de dire où sont passés les fonds collectés dans la vente des parcelles du site du marché hebdomadaire.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here