PARTAGER

Le ministre de la Justice et responsable politique Apr à Tamba vient d’offrir un important cadeau de fin d’année aux populations, jeunes et femmes de la région. Un centre multifonctionnel pour la formation et l’apprentissage des jeunes et des femmes leur a été gracieusement offert par Sidiki Kaba qui l’a construit sur fonds propres à hauteur de plusieurs millions de francs Cfa. Cerise sur le gâteau, un minibus flambant neuf va être remis aux femmes après la cérémonie, pour leurs nombreux déplacements dans la région, ajoute le garde des Sceaux.

Sidiki Kaba, ministre de la Justice et responsable politique Apr à Tambacounda, avait promis aux jeunes et aux femmes de la région la construction d’un espace qui leur permettrait de s’épanouir mais aussi de se former et y apprendre diverses sortes de métiers. Aujourd’hui, la promesse s’est réalisée, car le responsable Apr de la localité a procédé, en compagnie des autorités locales et administratives de la région, à l’inauguration dudit joyau. C’est un centre multifonctionnel pour la formation et l’apprentissage des jeunes et des femmes flambant neuf qui a été réceptionné en présence du gouverneur de la région. D’un coût global de plusieurs millions de francs, il a été entièrement financé sur fonds propres par le ministre de la Justice.
«Ce centre, je l’ai entièrement financé sur fonds propres pour accompagner les jeunes et les femmes de ma région dans leur processus d’autonomisation mais aussi de développement», soutient le bienfaiteur. Sidiki Kaba de poursuivre : «Je continuerai à accompagner le centre pour que le rôle qui lui est dévolu puisse être mieux joué.» D’ailleurs, promet-il : «Pour certains déplacements pédagogiques qui nécessiteraient des moyens, j’apporterai mon concours et déjà, rassure le ministre, un minibus flambant neuf est mis à la disposition des femmes dans ce sens.» Et le garde des Sceaux de préciser : «ce centre et le matériel qu’il contient appartiennent à toute la population de la région, jeunes et femmes, sans distinction aucune de couleur politique ou d’appartenance ethnique.»
Le représentant du ministre de la Formation professionnelle et de l’artisanat dira saluer l’initiative de Sidiki Kaba de construire ce centre multifonctionnel. Cela, poursuit le directeur de l’Office national de la formation professionnelle (Onfp), «traduit votre esprit d’ouverture et votre attachement à votre localité. Vous intervenez dans la santé, dans le sport mais vous êtes aussi aux côtés des couches vulnérables. Cette action contribue à l’essor de la formation professionnelle dans le pays. Ce bijou que vous mettez à la disposition de ces franges de la population, vient compléter un dispositif de réseau de centre de formation au Sénégal». D’ailleurs tient à préciser de directeur de l’Onfp, «le ministre nous a instruits de prêter une oreille attentive à ce centre auquel il compte apporter son concours dans tous les domaines, pour en faire un opérateur de l’Office national de la formation professionnelle».
Sidiki reviendra pour cette fois-ci marteler à l’attention des jeunes et des femmes : «nous déciderons ensemble, à travers un séminaire en vue, sur comment utiliser profitablement le centre. Des experts seront commis pour former les jeunes et les femmes afin que le joyau leur soit d’une grande importance, d’un grand apport.»
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here