PARTAGER

Le ministre de la Justice et responsable politique à Tamba veut contribuer à la sécurité des conducteurs de motos-Jakarta dans sa région. Sidiki Kaba a mis à leur disposition plus d’un millier de gilets et des centaines de casques.

De retour chez lui après un moment d’absence, Sidiki Kaba a offert 1 200 gilets et 300 casques aux conducteurs de motos-Jakarta de Tamba. Une manière pour lui d’aider ces jeunes jakartamen à se protéger contre les nombreux accidents routiers. La remise de ce don a eu lieu devant sa maison où les conducteurs de motos s’étaient réunis pour l’occasion. Un geste apprécié et dont l’objectif est de protéger les bénéficiaires contre les ces accidents aux graves dégâts. Selon le président du Conseil communal de la jeunesse, «assez souvent des accidents de conducteurs de motos sont notés avec des cas de fractures et même des traumatismes crâniens». D’après Amadou Ba, ces blessures sont notées «parce que simplement les conducteurs des motos ne mettent pas de casques». Pour ce proche de M. Kaba, le ministre de la Justice a décidé d’accompagner ces jeunes en leur offrant des casques pour leur protection et des gilets pour faciliter leur identification. «Aujourd’hui (hier), tous ceux qui étaient présents à la cérémonie ont reçu un casque ou un gilet», s’est-il félicité. Le représentant du Service des transports terrestres, M. Sow, s’est lui aussi réjoui du geste du ministre. «Ce don va grandement contribuer à la lutte contre l’insécurité routière», a-t-il dit. Profitant de l’occasion, il a appelé ces jeunes à se rapprocher de leur service pour l’identification et l’immatriculation de leurs engins. Selon M. Sow, ces opérations ne nécessitent aucune dépense. «Elles se font sans bourse délier», a-t-il informé.
Il faut noter que ce geste de M. Sidiki Kaba entre dans le cadre des actions menées en faveur des populations par l’Association pour le développement du Sénégal oriental, dont il est le président. Selon les membres, depuis sa mise sur pied, 63 groupements de femmes ont été financés et accompagnés.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here