PARTAGER

Les autorités administratives, judiciaires de Tambacounda, accompagnées des Forces de sécurité et de défense, ont procédé à l’incinération de plus 8 tonnes de drogue et des médicaments contrefaits d’une valeur de près de 3 milliards de F Cfa.

C’est le corridor de la drogue. La région de Tambacounda est une véritable zone de transit dans le pays où se multiplient des saisies record. Entre no­vembre 2015 et janvier 2017, plus de 300 kg de drogue et près de 4 tonnes de faux médicaments ont été interceptés par la Subdivision des douanes de la zone Sud-est. «Il y a 25 kg de drogue dure dont la méthamphétamine et l’amphétamine. Ce sont des drogues extrêmement chères et très prisées. Rien que ces deux drogues citées représentent plus de 2 milliards F Cfa du montant total des marchandises saisies et mises en feu aujourd’hui (hier)», explique le commandant Omar Baldé, patron de la Subdivision des douanes de la zone Sud-est. La plupart de ces saisies ont été réalisées par les postes de Gou­loumbou, de Koum­pentoum et de Tam­bacounda.  Sans oublier les médicaments contrefaits dont la plus grande partie a été saisie à Gou­loumbou, Koum­pentoum et Kidira. «Vu la valeur importante de la marchandise saisie, il est certain qu’il y a un réseau local de consommation. La proportion élevée de malades mentaux notée, peut aussi être liée à la prise de cette drogue, surtout chez les jeunes de la tranche d’âge 16-25 ans», alerte le gouverneur de Tam­bacounda. Hier, les autorités locales ont incinéré près de 4 t de drogue et aussi 4 t de médicaments frauduleux.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here