PARTAGER

A Tambacounda, la panique est générale. Le communiqué du ministère de la Santé et de l’action sociale d’hier a révélé que 5 cas positifs, dont 3 issus de la transmission communautaire, ont été dénombrés dans la commune, mais il n’a pas précisé qu’il s’agit de trois agents du Sau de l’hôpital régional.

L’hôpital régional de Tamba counda a été touché au cœur. Trois agents du Service d’accueil des urgences (Sau) ont été contrôlés positifs au coronavirus hier. Ils sont les trois cas issus de la transmission communautaire recensés hier à Tamba, comme l’a annoncé Marie Khémesse Ngom Ndiaye, directrice de la Santé publique.

Dans la journée d’hier, la région a connu 5 cas positifs au Covod-19 dont 2 contacts après avoir connu des journées moins anxieuses ces derniers jours. Portant le nombre de malades confirmés à 69 dans la capitale de l’Est. «Même les 2 cas contacts de ce jour aussi sont tous des agents de la santé. Seulement, les autorités ne se sont pas prononcées sur la situation. Ni les autorités médicales encore moins celles administratives, personne n’a élevé la voix», dévoile-t-on au sein de l’hôpital. «Les populations dominées par la peur disent ne plus se rendre à l’hôpital. Car, estiment-elles, ce n’est plus sûr. Le personnel de santé est fortement touché. D’aucuns parmi eux sont même transies de peur. Nous sommes exposés», confiera, déboussolé, l’un d’eux.

Dans cette grisaille, il y a aussi une éclaircie comme le confirme la guérison hier de 18 patients. Parmi eux figure le premier cas communautaire enregistré dans la région, qui est aussi un agent du service de néphrologie de l’hôpital régional. Ce qui porte à 43 le nombre de personnes sorties du Cet de Tambacounda où il reste encore 26 personnes sous traitement. Il faut aussi savoir que Khalilou Fadiga et la famille du premier cas communautaire ainsi que les 46 patients du centre d’hémodialyse sont tous sortis de leur confinement après les 14 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here