PARTAGER

Le directeur général de l’Agence pour le développement local (Adl), dont le jugement de sa fille, tuée par Pape Alioune Fall le 18 mai 2019, s’est tenu ce vendredi, est favorable au réquisitoire de l’Avocat général près le Tribunal de grande instance de Tambacounda. Pour Malal Camara, la réclusion criminelle à perpétuité demandée par le ministère public est une excellente décision qui aidera à mieux protéger les femmes dans ce pays.

Malal Camara suit le procès lié au meurtre de sa fille avec une attention particulière. La mort de sa fille, arrachée à son affection un soir du 18 mai 2019, est une pilule amère qui lui est restée au travers de la gorge. Malal Camara, directeur général de l’Agence de développement local (Adl), qui a été interpellé après le procès de Pape Alioune Fall qui aurait froidement tué sa fille, a livré ses impressions : «J’ai toujours eu foi en la justice. Et je suis d’accord avec les réquisitions du Parquet», poursuit M. Camara qui a du mal à faire son feuil. Il poursuit pour saluer les réquisitions du ministère public qui a demandé la perpétuité pour le présumé meurtrier : «La peine demandée par le procureur est une excellente décision et je prie pour que la Cour de la Chambre criminelle suive le réquisitoire du procureur. Si la perpétuité est demandée, c’est à la mesure de l’acte commis. Binta (Camara) a été ignoblement et atrocement assassinée. Au-delà de Binta Camara, cette peine va être une garantie pour toutes les autres femmes quand on sait que personne ne voudrait se voir infliger une telle peine.» Souffrant toujours à cause de cette disparition, M. Camara fait un plaidoyer pour la protection des femmes. «Il est temps que cessent les agressions et assassinats sur les femmes ; d‘où toute la pertinence de la peine requise par le Parquet. J’espère que le 2 juillet prochain, le verdict rendu par la Chambre confirmera le réquisitoire de l’Avocat général», renchérit M. Camara.
Il faut juste rappeler que Binta Camara, 23 ans au moment des faits, aurait été assassinée par Pape Alioune Fall, né en 1986, chez elle à Saré Guiléle, dans la nuit du 18 mai 2019, plongeant son entourage dans un total émoi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here