PARTAGER

Le verdict du délibéré du tribunal de grande instance de Tam­bacounda sur l’affaire du chauffeur du candidat Issa Sall poursuivi pour homicide involontaire et délit de fuite,  ne sera pas connu de sitôt. Prévu pour hier mercredi 6 mars, il a encore été renvoyé au 13 prochain. Un rabat de délibéré serait à l’origine. Ce qui entraînera nécessairement une réouverture des débats d’audience.
Ibrahima Ndoye, le chauffeur du véhicule qui aurait tué Cheikh Touré alias Mathieu,  lors des affrontements survenus lundi 11 février entre militants de Bby et la garde rapprochée du Pur, n’est pas encore fixé sur son sort. Le Tribunal qui devait donner son verdict hier 6 mars, après l’avoir entendu pendant près de quatre heures de temps, a encore renvoyé l’affaire au 13 mars. De nouvelles informations apportées par le Parquet seraient à l’origine du nouveau renvoi.
Le procureur a apporté de nouvelles photos beaucoup plus claires et en couleur qu’il a versées dans le dossier du prévenu. Ce qui va nécessiter une réouverture des débats d’audience, a expliqué le juge. Il faut signaler que lors des débats d’audience du 26 février dernier, la défense avait contesté l’authenticité des photos fournies par le Parquet pour incriminer leur client. C’est la raison pour laquelle le Parquet est allé chercher de meilleures preuves pour mieux étayer ses allégations. Le Tribunal a décidé de renvoyer l’affaire jusqu’au mercredi prochain pour mieux la vider. Ce qui fait que Ndoye va encore poursuivre son séjour carcéral.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here