PARTAGER

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) va mettre en œuvre un programme d’assainissement dans la commune de Tambacounda. Ce projet d’un montant de 7 milliards de francs Cfa concerne 6 quartiers de la commune. Lors de l’audience publique de validation du projet tenue à la mairie de la ville, le maire de Tamba a fait savoir que d’ici deux mois, les travaux vont démarrer après la réalisation des études d’impact.

C’est un projet ambitieux : réaliser un programme d’assainissement dans la commune de Tambacounda. C’est l’objectif du ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement à travers l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), chargé de la mise en œuvre de ce projet. D’après le chef de bureau de cette structure dans les zones de Matam et Tamba, c’est un programme de plus de 7 milliards de francs Cfa qui va toucher 6 quartiers de la commune. Donnant les détails de ce programme, le maire de la commune, Mame Balla Lô, souligne que les quartiers ciblés sont, Gouye, Saré Guilèle, Médina Coura, Camp navétanes. Se réjouissant de ce projet, l’édile de la ville soutient que c’est un important programme qui va soulager les populations, car beaucoup de réalisations seront faites. Ainsi, on parle  de la construction de systèmes d’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales vu que la région est très pluvieuse. Un système performant de drainage des eaux sera aussi réalisé pour mieux conduire les eaux jusqu’à hauteur de la station d’épuration. Embouchant la même trompette, Famara Diédhiou, chef de pôle du Programme d’assainissement, explique que c’est un ensemble de 52 km de réseau qui seront réalisés. Ainsi, il renseigne que 50 édicules scolaires, des stations de pompage, de bout de vidange, d’épuration, seront aussi construites. Il est aussi prévu toujours dans le cadre du programme, d’accompagner la mairie à réaliser une décharge publique. «Pour cette présente journée, il s’agit de la validation des études d’impact. Les populations à travers leurs différentes représentations ont été conviées à une audience publique pour valider le projet. Ça a été fait avec succès et c’est un pas important dans la marche des choses», soutient le chef de pôle Tamba/Matam de l’Onas. De même, il informe que l’entreprise maitresse d’œuvre de ce projet a été choisie, les bureaux de contrôle ont presque fini leurs rapports. «Sous peu, les travaux devront démarrer, mais avant il faut disposer de tous les documents, c’est même une exigence des bailleurs», a-t-il dit. D’où d’après lui, toute l’importance de la tenue de cette audience publique de validation qui entre dans l’ordre normal du processus. Dans la même veine, M. Diédhiou assure que dans la réalisation des travaux, l’expertise locale sera favorisée. «D’ici peu de temps, tout va démarrer car déjà, un montant de plus 40 millions a été dégagé pour payer les impenses et autres frais nécessaires», a-t-il ajouté.

afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here