PARTAGER

La communauté mouride de Tambacounda, qui célébrait la sixième édition des journées dédiées aux khassidas de Bamba, a prié pour l’arrêt des enlèvements perpétrés sur les enfants. Serigne Mame Balla Mbacké, guide religieux et porte-parole des talibés mourides, a invité l’Etat à davantage renforcer la sécurité des personnes et surtout celle des enfants devenus la cible des malfrats.

Les fidèles mourides sont outrés par les enlèvements des enfants notés ces temps-ci. En marge de la célébration de la journée dédiée aux khassidas du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, ils ont laissé entendre leur voix. S’indignant très fortement de la situation, ils ont dit prier pour l’arrêt des enlèvements mais aussi pour que Dieu apporte la lumière sur ce phénomène plus que inquiétant.
Serigne Mame Balla Mbacké, guide religieux à Tamba et par ailleurs porte-parole de la communauté mouride, a d’entrée asséné : «La communauté mouride con­damne avec la dernière énergie, ces enlèvements notés sur les enfants.» Poursuivant, le guide religieux martèle que rien dans ce monde ici-bas, ne vaut ces actes barbares. Conseillant les auteurs de ces forfaits, il fulmine : «Une seule journée de souffrance dans la tombe ne vaudrait ces actes ignobles.» «Ceux qui s’y adonnent le font pour l’argent ou le pouvoir, qu’ils sachent que Dieu est déjà prêt et que chaque créature ne recevra que ce que Dieu lui a réservé. Rien ne vaut ces pratiques qu’aucune religion ni croyance ne saurait accepter», avertit Mame Balla Mbacké.
«Toutes nos prières sont formulées pour que Dieu fasse jaillir la lumière sur ce phénomène», réitère le guide mouride, visiblement outré par ce fléau en cours.
Revenant sur la journée, Serigne Mame Balla Mbacké rappelle qu’ils en sont à la sixième édition. «Il s’agit là, explique ce petit-fils de Bamba, de se rappeler les écrits et faits marquants de l’histoire du Cheikh. La jeune génération a besoin et doit connaître la vie et l’œuvre du vénéré Khadim Rassoul.» Mame Balla Mbacké confie que «près d’une trentaine de fois, le saint Coran a été lu, les khassidas et autres écrits de Bamba ont aussi été prononcés, le tout dédié au Sceau des prophètes, Mohamadou Rassoulilahi (Psl). Il a aussi été procédé à un véritable “Berndél” des talibés et des invités».
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here