PARTAGER

Le ministre Sidiki Kaba a conduit la délégation gouvernementale en compagnie du Direc­teur général de la Police nationale pour présenter ses condoléances et celles du gouvernement aux familles éplorées. Sur place, il a réaffirmé toute la volonté du président de la République de tirer au clair cette affaire de meurtre à Tam­bacounda. «L’Etat, à travers la justice, fera son travail et l’affaire sera tirée au clair», a indiqué le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, visiblement choqué.
«Ce qui s’est passé est vraiment regrettable et ternit l’image de notre démocratie qui va en prendre un sacré coup», s’est-il désolé. Cependant aussi, a-t-il ajouté, «la lumière va être apportée sur cette affaire. Les auteurs de ces crimes odieux, seront débusqués et châtiés à la hauteur de leurs forfaits». Sur la mort de Ibrahima Diop, le ministre a affirmé d’un air attristé : «c‘est une grosse perte», ajoutant qu’il connaissait personnellement le défunt Ibrahima Diop «qui était un garçon correct, jovial et très respectueux, qui a travaillé à nos côtés dans le Bby. Nous regrettons ce qui s’est passé et prions qu’Allah (Swt) l’accueille dans son paradis éternel», a prié le représentant du gouvernement qui a remis 2 millions à la famille de Ibrahima Diop au nom du Président Macky Sall et de l’ensemble du gouvernement, avant de se rendre chez l’autre victime, Cheikh Touré. Sur place, les mêmes propos ont été réitérés pour rassurer la famille éplorée.  Et là aussi, le même montant a été remis à  la famille. Une visite a aussi été rendue à tous les blessés encore à l’hôpital comme ceux déjà sortis.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here