PARTAGER

Par Abdoulaye FALL (Correspondant)

«La diplomatie sénégalaise se porte à merveille.»  Ces propos de Sidiki Kaba, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, ont été prononcés aux côtés de l’ambassadeur du Royaume Uni à Tambacounda, lors de l’inauguration du Centre d’accueil des migrants de retour. Me Kaba n’a pas fait dans l’autoflagellation pour saluer le travail diplomatique réalisé par le régime actuel. «Depuis l’avènement du Président Sall au pouvoir,  martèle le Maese,  il est noté une succession de succès diplomatiques pour notre pays et pour le Président Sall qui en définit la politique.» En détails, il cite les nombreuses distinctions obtenues par le Sénégal à l’échelle africaine et mondiale comme la présidence de la Cedeao, de la francophonie, du Nepad, la co-présidence du Forum sino-africain. «En plus, le Président Sall va assurer à travers l’ambassadeur du Sénégal à Genève la présidence du Conseil des droits de l’Homme. Des choix importants ont été faits pour le Sénégal comme le Forum mondial de l’eau prévu en 2021 et que le pays va abriter, les Jo de la jeunesse de 2022, entre autres activités que notre pays a l’honneur d’abriter», se félicite M. Kaba qui insiste sur la confiance dont bénéficie le Sénégal. «Nous sommes certes un petit pays, reconnaît-il. Seulement, cette succession de succès enregistrés sur le plan diplomatique démontre combien nos institutions sont crédibles et créditées sur le plan international. Ces succès sont l’œuvre du leadership international du Président Sall pour les actions qu’il mène en faveur de la promotion des droits hu­mains, de la défense de l’Etat de droit, de  la bonne gouvernance, et de beaucoup d’autres choses encore. Et c‘est ce qui fait de notre pays un cadre de paix et de sécurité pour un développement durable», vante Me Sidiki Kaba.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here