PARTAGER

Les populations des localités de Sinthiou Malème et de Kous­sanar, département de Tamba­counda, riveraines de la Rn1, se sont réveillées dans la peur et la stupéfaction. Un accident d’une très rare violence y a été enregistré aux environs de 4h du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Il s’agit d’une collision entre deux gros porteurs qui a fait deux morts sur le coup, complétement calcinés, et deux blessés graves.

La route a encore fait parler d’elle hier matin. Une collision d’une très rare violence entre un camion et une fourgonnette a fait des morts et des blessés graves. Et c’est la fourgonnette qui a payé le plus lourd tribut. Les victimes, toutes deux ses passagers, ont été calcinées. Le choc qui a eu lieu sur la Rn1 entre les communes de Koussanar et de Sinthiou Malème a vu la fourgonnette prendre feu immédiatement. Ce qui témoigne de sa violence. Le chauffeur, C. Sall, âgé de 26 ans et le passager à bord, non encore identifié, n’ont pas pu échapper. Ils étaient coincés dans la cabine et envahis par les flammes. «Le choc a eu lieu vers les coups de 4h du matin dans la nuit de samedi à dimanche», renseigne la source qui dit saluer la promptitude dans la réaction des soldats du feu. «N’eut été la distance, ils auraient pu sauver les victimes», confie la source.
En attendant les conclusions de l’enquête ouverte par les pandores, les corps des victimes sont déposés à la morgue de l’hôpital régional de Tambacounda. Pour les blessés, des sources hospitalières laissent entendre que le pronostic vital n’est pas entamé.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here