PARTAGER

Après deux jours de rassemblement, les Lions ne sont toujours pas au complet. Après les 7 joueurs de la première journée, deux autres se sont rajoutés hier à la liste. Il s’agit de Ismaïla Sarr et Moussa Wagué. Le reste du groupe, à l’exception de Sadio Mané, était attendu dans la soirée d’hier.

Le sélectionneur de l’Equipe nationale, Aliou Cissé, a du mal à disposer de tout son monde. Au deuxième jour de la préparation en direction du Mondial prévu du 14 juin au 15 juillet, le technicien sénégalais, qui a déjà livré ses 23 joueurs, s’est contenté de 9 joueurs, après les 7 du premier galop, à Saly. Parmi les nouveaux arrivants, il y a Ismaïla Sarr et Moussa Wagué. Le groupe a effectué sa deuxième séance sur la pelouse du stade Fodé Wade de Diambars de Saly.
Pour cette deuxième séance, les Lions se sont entraînés durant 1h 30mn en travaillant sur le lien entre milieu de terrain et attaquant, sous la houlette du préparateur physique des gardiens de but Tony Sylva. Un atelier qui aura duré quelques minutes avant que le groupe ne soit divisé en deux. Alfred Ndiaye, Pape Alioune Ndiaye, Idrissa Gana Guèye, Salif Sané et Ismaïla Sarr avec des dossards rouges et l’autre groupe composé de Cheikhou Kouyaté, Moussa Wagué, Cheikh Ndoye et Mame Birame Diouf. Les deux équipes se sont affrontées à une touche de balle, dans un espace très réduit. Une façon de mieux travailler les automatismes. Après cet atelier, place à la relation entre attaque et défense. Une séance qui monte en intensité par rapport à celle faite la veille. La deuxième séance sera clôturée par des mouvements rela­xants et étirements, en attendant la troisième séance d’aujourd’hui prévue dans la matinée.
Parmi les cadres de l’équipe, Cheikh Ndoye ne cache pas sa joie de jouer sa première Coupe du monde. «Je remercie Le Tout Puissant de figurer sur la liste des 23 joueurs qui doivent défendre les couleurs du Sénégal. Cette sélection va nous motiver davantage, mes coéquipiers et moi. Nous sommes prêts», a déclaré le milieu de terrain de Birmingham City. Interpellé sur le match amical contre le Luxembourg, il rassure : «Nous allons jouer ce match comme tous les autres, mais cette fois-ci, cela sera une finale pour nous et c’est de cette façon que nous allons jouer la Coupe du monde. Nous allons jouer match par match et nous ferons tout notre possible durant ce mondial», a promis l’ancien capitaine d’Angers.

Remise du drapeau à 15 heures au Palais
Même son de cloche du côté de Pape Alioune Ndiaye. «Nous ne sous-estimons aucune équipe et nous comptons jouer à fond tous nos matchs. Nous sommes en train de travailler tranquillement et sérieusement comme nous l’avons toujours fait», confie le sociétaire de Stoke City. Ce dernier attend le reste de l’équipe pour se plonger sérieusement dans la préparation du Mondial. Une bonne partie était attendue dans la soirée d’hier.
A noter que le chef de l’Etat, Macky Sall, procédera ce jeudi, à la remise traditionnelle du drapeau à l’Equipe nationale. La cérémonie se déroulera à la Salle des Banquets de la présidence de la République à 15 heures, informe un communiqué de la Présidence.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here