PARTAGER

Après la folle ambiance de ce mardi marquée par la première victoire de l’Equipe nationale au Mondial russe face à la Pologne (2-1), c’était le calme plat hier au terrain d’entraînement des Lions à Kaluga. D’abord une absence des supporters qui auraient certainement aimé effectuer le déplacement de Moscou à Kaluga, camp de base des Lions, pour communier avec eux. Et cela, après la belle entrée en matière de la bande à Sadio Mané, dans cette compétition.
Malheureusement, c’était sans compter avec la volonté du sélectionneur, Aliou Cissé, et de son staff qui ont préféré ouvrir la séance d’hier qu’aux journalistes. Et cela, pour simplement 15 minutes. D’ailleurs, certains envoyés spéciaux arrivés en retard, n’ont pas pu faire correctement leur job. Juste le temps d’arriver que les responsables de la sécurité leur demandent de plier bagages. Il faut vider les lieux et laisser les Lions terminer leur séance, loin des regards indiscrets.
Surtout qu’au lendemain de la belle victoire sénégalaise, beaucoup de confrères étrangers, à l’image des Japonais, avaient déjà prévu de faire le déplacement à Kaluga, pour assister à ladite séance. Et cela, malgré les 15 minutes de séance.

Les titulaires laissés à l’hôtel
Il faut noter que pour cette première séance au lendemain du match contre la Pologne, le sélectionneur a préféré laissé au repos les joueurs qui ont disputé la rencontre. Seuls les remplaçants ont participé à la séance, au centre d’entrainement de Sputnik, à Kaluga. Une option du staff technique qui a préféré laisser à l’hôtel Sadio Mané et Cie, pour permettre au staff médical de s’affairer autour des petits bobos d’après-match. Quant aux «coiffeurs», ils se sont entraînés normalement sous la houlette du sélectionneur et de son adjoint, Omar Daf. Les Lions vont poursuivre leur préparation pour le second match contre le Japon, calé pour le 24 juin à Ekaterinbourg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here