PARTAGER

Toujours pisté par Aliou Cissé, le binational et latéral Malang Sarr n’a pas encore donné sa réponse. L’insistance du sélectionneur pouvant se comprendre au vu des difficultés que rencontre la défense sénégalaise au niveau de son flanc gauche. Et si l’arrivée de Moussa Wagué influençait son nouveau coéquipier niçois !

«J’ai fait un bon choix.» Ce sont les propos de Moussa Wagué suite à son arrivée à l’Ogc Nice en prêt lors du mercato d’hiver. Le latéral droit des Lions, sous contrat avec le Barça, ne pouvait si bien dire avec un début gagnant face à Lyon (2-1). Et surtout, l’ancien d’Aspire, qui a vu son compatriote Racine Coly «filer» au Portugal, retrouve un autre latéral, Malang Sarr. Un binational qui n’a pas encore choisi entre la France et le Sénégal, malgré les relances du sélectionneur national.
D’ailleurs, la presse a récemment annoncé que Aliou Cissé sera en tournée européenne dans les prochains jours pour rencontrer les joueurs binationaux qui rêvent défendre les couleurs de leur pays d’origine. Et évidemment, Malang Sarr figure en bonne place sur le calepin du technicien sénégalais, y compris le prometteur avant-centre de Reims Boulaye Dia (23 ans).
Sélectionné souvent avec les Bleuets de la France, le jeune défenseur qui a eu 21 ans le 23 janvier dernier reste toujours éligible avec les Lions. Et contrairement à certains Binationaux ciblés, Malang Sarr, si on suit ses derniers propos, laisse la porte ouverte à la Tanière.
«Oui, j’ai déjà discuté avec Aliou Cissé (sélectionneur) et j’ai toujours eu les mêmes réponses. Je ne suis pas pressé et je prends mon temps. Quand je serai prêt, je le ferai savoir. Je continue d’emmagasiner de l’expérience», avait-il lâché dans une vidéo publiée sur le site spécialisé footsenegal.com en marge d’un Psg-Nice en Ligue 1 française.

Le flanc gauche, maillon faible de la défense des Lions
Mais il faut noter que si le sélectionneur insiste à avoir sous sa main le latéral gauche niçois, c’est pour trouver une solution définitive à un poste devenu le maillon faible de la défense sénégalaise. Et ce n’est pas faute d’avoir tenté pour dénicher un vrai spécialiste à ce poste devenu orphelin d’un certain Pape Ndiaye Souaré.
Tour à tour, Saliou Ciss, Racine Coly, entre autres, sont passés par-là sans succès. Poussant Aliou Cissé à s’appuyer sur le droitier Yousouf Sabaly. Et aujourd’hui, des noms reviennent comme Prosper Mendy, Lassana Faye ou Arial Mendy.

Malang Sarr, latéral gauche et défenseur central
Mais si la piste Malang Sarr est encore plus intéressante, c’est surtout grâce à son profil de défenseur polyvalent lui permettant de jouer autant dans l’axe central que sur le côté gauche.
Evidemment, l’arrivée de Moussa Wagué peut laisser espérer que les deux jeunes pousses vont parler de l’Equipe nationale. Reste à voir si l’ancien d’Aspire va réussir à convaincre le natif de Nice à répondre positivement à l’appel de Aliou Cissé qui s’apprête à faire sa tournée européenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here