PARTAGER

L’ambassade d’Israël au Sénégal, en collaboration avec le ministère de l’Economie numérique, va encadrer 25 jeunes entrepreneurs sénégalais à travers le programme «Agent pour le changement numérique» dans le domaine digital, afin qu’ils participent à l’émergence numérique et économique du pays.
Il a été constaté que les jeunes détiennent souvent de bonnes idées du point de vue technique et technologique, mais peinent à les transformer en projet ou, s’ils y arrivent, éprouvent des difficultés à en faire de véritables réussites.
Le programme qui en est à sa deuxième édition a sélectionné 25 jeunes sur 350 soumissionnaires. Il s’agit d’une formation intensive de trois mois par face-à-face et des sessions en ligne en entreprenariat rapide dans l’économie numérique. «Les sujets vont de l’innovation commerciale, la planification d’entreprise, la gestion des finances, la prise de parole en public à l’impact environnemental et social afin de renforcer vos initiatives entrepreneuriales», a précisé Roi Rosenblit, ambassadeur d’Israël au Sénégal, lors de la cérémonie d’ouverture de la formation. «Vous êtes déjà des jeunes leaders. Vous avez les compétences et la motivation. Alors, travaillons pour ‘’Sénégal/Africa start-up Nation’’ dans 5, 10 ou 20 ans», a invité le diplomate.
Saluant cette initiative de l’Etat hébreu sur les véritables forces du Sénégal que sont les jeunes, Mbaye Niang, directeur de Cabinet du ministre de l’Econo­mie numérique, a dit : «L’exper­tise d’Israël en matière de technologie n’est plus à démontrer. Nous n’avons qu’à gagner dans cette collaboration. J’exhorte les jeunes de tout faire pour mériter la confiance placée en eux.»
Bénéficiaire de la formation, Rosario Camara espère qu’elle aura un impact sur ses capacités intellectuelles et dans le domaine digital. Ce, pour mieux servir sa communauté et le Sénégal de manière générale.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here