PARTAGER

La bataille juridique entre Wari et Milicom est proche de la fin. Le 16 avril dernier, par un décret, Macky Sall a approuvé la cession de Tigo Sénégal au consortium Africa Holdings Limited composé de Yerim Sow, Xavier Niel et Hassanein Hiridjee.

Le Wari à Tigo ne se fera plus ! Selon JeuneAfrique, c’est le décret 2018-750 qui approuve le rachat de Tigo. Pour l’heure, ce dit décret n’est pas encore publié dans le journal officiel.

«L’incapacité de Wari à apporter le reliquat du financement requis avant la date butoir fixée au 2 juin 2017» a été le prétexte de Milicom pour annuler la vente de sa filiale Sentel, un opérateur mobile qui commercialise la marque Tigo. Le 31 juillet de la même année, Milicom dans un communiqué annonce l’annulation de la transaction et annonce des négociations avec Africa Holdings Limited.

Appelé à trancher, le gouvernement du Sénégal par la voix de son secrétaire général avait indiqué que «c’est une affaire entre privés. L’État ne fait qu’approuver la cession, examiner si le nouvel acquéreur respecte les termes de la convention».

Une solution à l’amiable avant février 2018 comme l’avait suggérée Macky n’a pu être trouvée. Comme il l’avait dit la décision de l’Etat « n’a pas (été) heureuse » pour Wari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here