PARTAGER

Après la polémique, la médiation prend le relais dans le différend entre Babacar Ngom et des paysans du village de Ndengler (Mbour). Après avoir visité le site, pomme de discorde entre le Pdg de la Sedima et les autochtones, le ministre de l’Intérieur affiche sa confiance quant à une issue heureuse à cette affaire. «Je crois que nous allons vers une solution», a assuré hier Aly Ngouille Ndiaye à Iradio. Le ministre dit avoir discuté avec les populations qui attendent ces terres dans ce site qui est un titre foncier de Sédima. «Nous avons également rencontré Babacar Ngom. Nous avons discuté et nous avons une esquisse de solution», a fait savoir le ministre de l’Intérieur.
Aly Ngouille Ndiaye a annoncé que Babacar Ngom devrait être hier sur le terrain avec les populations, en compagnie du sous-préfet de la localité. «Nous pensons que la solution qui a été esquissée sera acceptée par toutes les parties et le cas échéant, cela fera l’objet d’un protocole», a ajouté M. Ndiaye. Selon le sous-préfet de Fissel, interrogé par le correspondant d’Emedia à Mbour, le Pdg de la Sedima aurait décidé de céder trois blocs de la zone objet du litige, aux paysans de Ndengler.
Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur a été également interpellé sur le problème de Gadaye qui oppose le promoteur immobilier Babacar Fall de «Technologie 2000» à des familles qui ont acquis des terrains sur le même site. «Je dois recevoir dans la matinée de ce vendredi, les populations de Gadaye, pour m’enquérir de la situation», a fait savoir M. Aly Ngouille Ndiaye. Il souligne que le ministre de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana, travaille aussi, depuis quelque temps, sur une solution de sortie de crise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here