PARTAGER

Les juges du Tribunal de commerce ont ordonné l’arrêt immédiat par le bouquet de télévision de Excaf Télécom, de la diffusion de plusieurs chaînes étrangères, principalement françaises. Le Tribunal a fixé l’astreinte à 10 millions de francs par chaîne et par jour de retard.

La revue électronique Confi­dentiel – La Lettre quotidienne, dans son édition d’hier, annonce la condamnation par le Tribunal de commerce de Dakar, pour «piratage des chaînes de télévision». La revue indique que les juges «ont ordonné l’arrêt immédiat par la société Excaf Télécom, de toute diffusion des chaînes AB1, Action, Science et Vie, Animaux, Rtl9, et ce, sous astreinte de 10 millions de francs par jour de retard et par chaîne». De plus, la chaîne dirigée par Sidy Diagne est condamnée aux dépens.
L’auteur de l’article commente que cette condamnation pourrait menacer la survie même du bouquet Excaf. Il rappelle que le mois dernier, le groupe avait fait l’objet d’une condamnation par le même Tribunal, qui l’avait enjoint à cesser la diffusion des chaînes comme Tf1 ou BeIn Sports.
Le groupe de presse situé à la Sodida commence à collectionner les condamnations. Il suffit de rappeler les nombreux rappels à l’ordre que le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) lui a servis pour avoir repris indûment les chaînes étrangères comme Canal+, Sport Tv et autres. Le Groupe Excaf Telecom avait même écopé d’une amende cumulée de 650 millions de Francs Cfa à payer à ces chaînes.
Le Groupe Excaf Télécom est adjudicataire du marché du développement de la Tnt au Sénégal. Ce projet, qui a pris énormément de retard dans son extension sur l’étendue du territoire national, était présenté à ses débuts, enrobé dans l’offre du bouquet Excaf, avec en attraction, des chaînes parmi les plus regardées par les férus de sport et des séries étrangères. Malheureusement, au fil des condamnations aussi bien par le gendarme de l’Audiovisuel sénégalais que par la justice, la chaîne créée par feu Ben Bass Diagne perd régulièrement de ses atours et s’amenuise fortement. On peut toutefois croire, au regard de son long passé et de l’expérience acquise, que la maison-mère de la chaîne de télé Rdv, trouvera encore le moyen de retomber sur ses pieds et de repartir encore plus solidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here