PARTAGER

Après l’annonce de la mort à Dakar du ministre d’Etat Amath Dansokho, la réaction du chef de l’Etat n’a pas tardé à tomber. Le Président Macky Sall, qui a pris part hier, à Biarritz, en France, au Sommet du G7, «s’incline devant la mémoire de l’illustre disparu». Il dira de Amath Dansokho qu’il était «un grand combattant de la liberté, de la démocratie et du progrès des Peuples, mais aussi un serviteur de la République et de la Nation».
Qualifiant l’ancien secrétaire général du Pit d’«allié hors pair, (de) responsable engagé et militant dévoué», le premier des Sénégalais soutient que «Amath Dansokho aura été de tous les combats, en se donnant toujours corps et âme, pour la paix et la démocratie».
Poursuivant son témoignage sur son regretté collaborateur, Macky Sall dira qu’en «homme de conviction d’une générosité débordante, Amath Dansokho aura marqué notre histoire politique et sociale contemporaine pour son rôle éminent et historique de lien entre plusieurs générations d’acteurs politiques, de grand rassembleur infatigable et médiateur politique et social d’une qualité humaine remarquable».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here