PARTAGER

C’est avec une grande émotion que je viens de tomber sur la nouvelle du rappel à Dieu de notre cher confrère Babacar Touré, de la 7ème promotion du Cesti 1976, syndicaliste de premier niveau, membre fondateur de L’Unpics en 82/83 devenu Synpics en 84 avec feu Ibrahima Fall, feu Abdourahmane Cissé, feu Moussa Paye, feu Orlando Lopez  avec Abdoulaye Ndiaga Sylla, Ababacar Niang, Mame Nalla Sy, Abdou Ndao, Armand Faye, Sokhna Dieng… Il a été secrétaire national à l’Education professionnelle, et plénipotentiaire du Synpics pour la création de l’Unsas. Il a contribué à hisser le Synpics au niveau sous-régional en tant que membre de l’Ujao et au niveau international comme membre de la Fij, de l‘Oij, et membre de l’équipe rédactionnelle du projet de la 2ème convention collective des journalistes et techniciens de la communication sociale.
Paradoxalement, il était du côté patronal pendant les négociations, mais tout en appuyant les doléances syndicales. Signa­taire de cette même convention du 27 déc. 90 et entrée en vi­gueur le 3 janvier 91, côté patronal au nom du Groupe Sudcom.
Le Synpics, lors de son dernier congrès de fin de mandat de Khalil Ndiaye et de l’élection de Bamba Kassé, a pensé à distinguer tous les Sg, y compris Ba­bacar Touré, pour tous les combats menés au sein de cette structure de défense des intérêts matériels et moraux de la profession.
A tous les Sg du Synpics (Abdoulaye Ndiaga Sylla, Ass Mademba Ndiaye, Mame Less Camara, Diatou Cissé, Ibrahima Khalil Ndiaye et Bamba Kassé, tous les membres des bureaux du Synpics, le Cesti, le groupe Sudcom,  le patronat de presse, toute la presse en général et à sa famille éplorée, à Monsieur Famara Ibrahima Sagna, car Babacar était conseiller économique et social, je présente mes sincères condoléances.
Babacar va rejoindre ses con­frères et collègues devanciers.
Cher ami, que le paradis céleste soit ta maison, avec ceux que tu vas rejoindre !
Que la terre de Touba te soit légère

Abdoul Aziz BATHILY
Cesti/Synpics

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here