PARTAGER

Président de l’Asc Ndeffaan, l’ancien club navétanes de Pape Bouba Diop, Serigne Babacar Sarr témoigne tout en révélant quelques anecdotes sur le l’ancien Lion.
«J’avais un abonnement à Canal Horizon et régulièrement Pape Bouba venait à la maison les week-ends pour suivre les matchs du championnat européen. Je supportais Marseille et lui était un fervent supporter de Bordeaux. Il était très pieux, correct et courtois mais il était très timide et chambreur quelquefois», révèle celui qui est cadre à la Rts.
«Chaque fois que Bordeaux remportait un match face à Marseille cette facette s’entrevoyait chez lui. Je me rappelle un match où Ndeffaan était malmené. C’était contre Lébougui ou Castors, je ne sais plus. Il était en pleurs et voulait coûte que coûte jouer bien que sachant qu’il n’était pas apte pour avoir fait plus de 5 matchs de D1», soutient Serigne Babacar Sarr. Qui poursuit : «L’esprit de gagneur a toujours été en lui. Il m’envoyait le maillot de chaque équipe dans lequel il a joué. Il a toujours gardé le contact jusqu’avant sa maladie. Le souvenir le plus poignant que je garde de lui c’est lors de la finale de la Can 2002 contre le Cameroun. Je me déplaçais souvent avec l’Equipe nationale du Sénégal dans le cadre de mes activités professionnelles. Je l’ai vu pleurer après ce match, c’est ce qui m’a le plus marqué. Il n’aimait pas perdre un match.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here