PARTAGER

Dans un discours empreint d’émotion, le ministre des Sports a tenu à remercier le président Alioune Sarr pour les 26 ans passés à la tête de la lutte sénégalaise.
Matar Ba a d’emblée insisté sur le parcours du président sortant. «Vous êtes un dirigeant émérite au parcours exceptionnel avec des résultats tangibles et innovants. En grand serviteur de l’Etat, vous vous êtes acquitté, pendant 26 ans, convenablement de votre mission, vous et vos collaborateurs, avec confiance et responsabilité.»
Le patron du sport sénégalais se dit convaincu «qu’on parlera encore longtemps du Dr Sarr pour ce qu’il a apporté à la lutte en acceptant de servir loyalement, avec foi, engagement et détermination votre pays.»
«Vous avez hissé la lutte à un niveau qu’il sera difficile d’atteindre. Vous avez réussi la prouesse de changer et de modifier dans des proportions considérables, l’image et le visage de la lutte sénégalaise sur la scène nationale et internationale», poursuit le ministre des Sports qui a annoncé qu’une date sera choisie pour fêter le Dr Alioune Sarr et lui permettre «de sortir par la grande porte».
En conclusion, Matar Ba déclare : «C’est pour moi l’occasion de remercier et de féliciter tous les acteurs de la lutte, sans exclusive, pour leur courtoisie, leur amour de la discipline, mais surtout leur volonté de soutenir la lutte sénégalaise dans son processus de transformation vers la modernisation et l’efficience. Cependant, comme nous le savons tous, la nouvelle équipe du Cng de lutte fait suite à un Comité qui a réalisé un travail considérable et fort appréciable. Dans ce cadre, les bonnes pratiques et les nombreux acquis engrangés doivent être sauvegardés et fructifiés.»

Alioune Sarr : «Je pardonne mais je n’oublie pas…»
A la suite du ministre, le Dr Alioune Sarr a manifesté sa volonté d’accompagner la nouvelle équipe tout en recommandant au milieu de la lutte de soutenir le futur président et de le juger «selon ses actes et pas son profil».
Et le désormais ex-patron de la lutte sénégalaise de rappeler : «Notre préoccupation a toujours été le développement de la lutte. Un journaliste m’a une fois posé la question à savoir quel est notre vœux pour la lutte, je lui ai répondu l’Arène nationale. Par la grâce de Dieu nous l’avons eue avec le Président Macky Sall. C’est une occasion pour remercier tous les ministres des Sports de 1994 à 2020. On avait un seul objectif, c’est de réussir notre mission. C’est une occasion pour encourager l’équipe qui va arriver. Une nouvelle mission va commencer, accompagnons-les. Travaillons pour l’intérêt du Sénégal et chacun se retrouvera à sa place», a-t-il souhaité. Avant de lâcher en guise de conclusion : «Je demande pardon à tout le monde, je pardonne à tout le monde mais je n’oublie pas certaines choses.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here