PARTAGER

Le président de Fédération, Me Augustin Senghor, a tenu à rendre un hommage à titre posthume à l’ancien médecin de l’Equipe nationale, le Professeur Fallou Cissé, quant aux mesures sanitaires que ce dernier a toujours instaurées en règle au sein de la Tanière. «Il faut rendre hommage au Professeur Fallou Cissé. Pendant toutes ces années, bien avant notre arrivée au sein de la Fédération, il s’était toujours organisé de sorte que le médical prime sur tout au sein de la Tanière. Il a même été un visionnaire, par rapport à la pandémie, parce que depuis 10 ans que je suis en Equipe nationale, jamais dans un regroupement, on ne pouvait entrer sans passer obligatoirement par l’usage du gel. Tous ceux qui sont passés par la Tanière le savent», a-t-il confié. Avant d’ajouter : «Il se mettait devant la porte de l’hôtel pour distribuer le gel à tout le monde. Et dans le restaurant, personne ne pouvait entrer s’il ne s’était pas désinfecté. Il allait jusqu’à contrôler les bouteilles d’eau qu’on nous livrait parce que simplement, il voulait protéger l’ensemble de la délégation, particulièrement les joueurs. En fait, le Pr Fallou Cissé anticipait sur tout.»
Des mesures sanitaires longtemps instaurées au sein de la Tanière et finalement érigées en règles par ses successeurs. «Cela a fait que nous avions ces habitudes déjà au niveau de la Tanière. Les joueurs s’y soumettent de bon cœur et c’est peut-être pour cela que nous avons ces résultats satisfaisants», souligne-t-il.
Décédé en février 2018, le Professeur Fallou était enseignant à l’université Cheikh Anta Diop et dans plusieurs universités africaines. A la tête du staff médical des Lions jusqu’à la Can 2015, avant d’être remplacé par le Dr Abdourahmane Fédior, Pr Fallou Cissé a dirigé l’Organisation chargée de la lutte antidopage au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here