PARTAGER

Le Macky se déchire. Comme les révolutions communiste ou française, le pouvoir de l’Apr commence à manger ses enfants. Le dernier en date, qui est promis à un joli festin de vampires politiciens, est Amadou Ba. Oubliées, les victoires de haute lutte qu’il leur a rapportées aux Législatives, au Référendum ou lors de la dernière Présidentielle. Maintenant, il semble faire de l’ombre à quelqu’un dans le parti et cette personne s’est jurée d’avoir sa peau. C’est maintenant à Amadou Ba de démontrer que lui aussi a une belle carapace de cuir et sait pouvoir surnager à la tempête…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here