PARTAGER

Alors que les objectifs de base ont été atteints jusqu’à maintenant, les Lions de l’Atlas de Hervé Renard traversent une période de transition assez tumultueuse depuis que leurs principaux leaders ont décidé de prendre la direction du Golfe. D’où la colère du président de la Fédé marocaine.

L’exode récent des joueurs de la sélection nationale vers la péninsule arabique a mis en rogne le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, fou furieux de découvrir l’émergence d’une nouvelle race de vautours qui planent au-dessus de la Tanière alors qu’il pensait les avoir définitivement chassés. Que sa surprise fut grande en apprenant que c’est l’un des anciens capitaines de la sélection nationale qui marchande avec les clubs du Golfe pour y placer les Lions de l’Atlas, principalement ceux en difficulté en club, tous âges confondus. D’après notre source, 80% de l’effectif des Lions de l’Atlas ont été approchés ces derniers mois pour un transfert vers le Golfe !!!
Il y a donc péril en la Tanière… Et d’après notre source, M. Fouzi Lekjaa, qui n’a pas réagi à la suite du récent exode des Lions vers le Golfe, serait très remonté contre certains joueurs et leurs nouveaux conseillers. Le président de la Fédération marocaine est particulièrement furieux après le capitaine Mehdi Benatia à cause de sa très mauvaise communication avec les supporters marocains, il est également fou furieux après l’ex-capitaine de la Tanière, Houssine Kharja, à l’origine de quelques transferts de Lions vers les pays du Golfe qui mettent à mal le “Projet Lions de l’Atlas” mis en place par le patron de la plus haute instance du football national qui envisage de convoquer les deux protagonistes pour mettre les points sur les i.
Une réunion restreinte entre les 3 hommes est prévue lors du prochain rassemblement des Lions de l’Atlas qui débutera le 18 mars à Bouznika.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here